© 2015 by GN-AVENTURES RCS Angers 527 537 633

Economie, explorations et guerres

En parallèle des réveils des divinités et d’entités aux forces prodigieuses, les colons d’Orya s’attèlent à développer, explorer et conquérir les nouvelles terres découvertes. De ces terres sont nés des Empires dont les plus connus sont le Protectorat, le Pacte des Empires du Levant et La Fédération. Ces Empires ont tous connus leur apogée avant de régresser. 


Ci-contre la carte du Sud de Kandorya en ce début de la 10eme année. 

An 10 - L'Histoire s'écrit

Nul ne sait ce que l'avenir nous réserve.

An 9 - la guerre des 2 empereurs

L'empereur des éturiens et l'empereur de la Fédération se livrèrent une guerre totale sur les territoires de Gloria Denea, Quiquosternum et Prima Lucem. 

En dehors de conflit, le royaume de Blanche Cîme fut fondé au Nord et Elia'Is Pragma refit son apparition sur le territoire de Tal'Kanos. 

Au Nord-Ouest, 4 territoires furent découverts par les explorateurs et les premiers colons s'y dirigent déjà afin de mettre en valeur ces nouvelles terres. 

An 8 - L’invasion des Mulkeshs au Nord

Les forces Mulkeshs galvanisées par l’annonce de la libération de l’Empereur-Dieu envahirent une partie du Nord de l’île. 
Plus au Sud, Crosuys commença à lever des armées sur le monde de Kandorya avec lesquelles il conquiert un territoire Primo. 
L’Empire de Sinseiko fut scindé en 3 parties : Draconique, Rastor et Protectorat. 
Les Marchands Généraux sont fondés afin de développer l’économie de l’île. 

An 7 - L’Empire de La Fédération

La Fédération, déjà puissante, devint un Empire à l’Est de l’île en unifiant les Flammes Blanches, les pirates, les Enfants des Cendres, le Haut Fanal, Vendavel et de nombreux autres. C’est à la tête de plus de 20 fiefs que Wyatt « Mad Dogg » Holdedger fut nommé Empereur de La Fédération. 
En parallèle, les territoires Shinseiko se séparèrent du Pacte des Empire du Levant et perdirent nombre de leurs chefs lors de la grande foire d’Eté. 
Les Abatuccis firent également leur apparition bien que l’on ne sache précisément leur puissance. 

An 6 - La chute de la Fleur

En ces moments de trouble où le Mal Vert menaçait de toute part, le Pacte des Empire du Levant souhaita mettre au pas La Fédération, il lança donc une attaque contre Vendavel afin d’en capturer les chefs. Le combat s’engagea entre les 2 grandes armées, mais devant une défaite annoncée, Fleur Äerthon décida de se rendre et céda 4 territoires aux vainqueurs. 
Pendant l’été, les Flammes Blanches conquièrent le dernier territoire sous l’autorité de la Reine de Kandorya : Elia'Is Pragma. 

An 5 - Coalition contre le Protectorat

Les forces armées du Pacte des Empires du Levant et de La Fédération s’allièrent contre le Protectorat provoquant une large défaite de ce dernier en ne lui laissant qu’un unique territoire. 
C’est l’année ayant connu le plus de conquêtes territoriales avec 13 territoires conquis avec la participation de la quasi-totalité des forces armées de l’île.  

An 4 - L’invasion de l’Arcanium

Le Protectorat et le Pacte des Empires du Levant attaquèrent chacun de leur côté les territoires peu protégés de l’Arcanium. 
De son côté, La Fédération pris possession les territoires elfes et pirates sur la côte Est. 

An 3 - Les guerres périphériques

Aucun conflit majeur ne fut à noter, la plupart des nations se développèrent économiquement. La seule conquête territoriale fut réalisée par les pirates sur les terres Aodren à l’Est de l’île. Un conflit opposa également les Elfes et les Flammes Blanches au Sud-Est de l’île, mais les Elfes restituèrent le territoire aux Flammes Blanches après sa conquête. 

An 2 - Le pillage de Roches Rouges

Une grande partie des colons attaquèrent le fort du Protectorat du Lys Noir lors de la grande foire et se livrèrent à une attaque en parallèle sur le territoire de Roches Rouges. 

L’apparition du Vide perturba grandement les forces armées qui ne purent pas mener de campagnes d’envergures. Malgré ces perturbations, les colons découvrent de nouveaux territoires. 

A partir de cette année, plus aucun ravitaillement ne viendra d’Orya, laissant l’économie de Kandorya en autarcie. 

An 1 - La découverte de Kandorya

Kandorya…

Ainsi, nous, Guilde Marchande, l’avons nommé, cette île que nous avons découverte.  Nos navires furent les premiers à la trouver et à y accoster. Le comptoir se met en place, une ville franche peu à peu voit le jour. Les puissances et royaumes ont désormais envoyé leurs propres navires. Nous savions que ce n’était qu’une question de temps, avant que ces terres soient convoitées… Les voiles assombrissent l’horizon depuis quelques heures… Le commerce sera bientôt florissant…
Mes yeux scrutent l’océan. J’aperçois les couleurs du Roi Andégréal II,  dirigeant des Marches d’Aétheor, celles de l’Empire de Shinseiko, des cercles de Mesalena, de certains Baronnies de Soriak, de Sarin’Dol et de l’HACCOS. Je vois également les voiles du Clan de Caeydern, certains navires des Neuf Voiles, les couleurs de Trigan… Tant de nations… Et je vois également des pavillons pirates, et des navires que je ne sais identifier, des mercenaires, certaines factions dont je n’aurai pas connaissance, peut-être…
Le Bourgmestre a été nommé, et il règne en quelque sorte sur la ville, faisant respecter un minimum d’autorité. Avec l’arrivée de ces navires, il risque d’avoir fort à faire. Il a déjà désigné quelques intendants, qui seront chargés d’organiser les campements.


Suite à l'apparition de l'île de Kandorya, toutes les nations, guildes, organisations diverses d'Orya se sont empressées de construire des navires ou de payer le transport pour aller sur ces terres.
Certain partent pour Kandorya dans l'espoir de prendre un nouveau départ dans la vie, d'autres, rejetés par leurs pairs pour diverses raisons qu'elles soient politiques, religieuses ou autres, espèrent y trouver la terre d'accueil tant espérée. Quelques autres encore y vont pour des raisons mystiques, religieuses, ou par soif de connaissances; et bien sûr, on trouve aussi les chercheurs de trésors, les explorateurs...
Certains sont en mission officielle, d'autres non.
Après plusieurs mois de voyage, les navires sont en vue des côtes de Kandorya, et tous débarquent sur les quelques plages accessibles. Cela fait un ou deux jour que le débarquement a commencé, les camps se montent, les nations se regroupant par affinités et culture, et sous la houlette du Bourgmestre.
En effet, dans l'œil du cyclone,  se trouve la "ville" du Bourgmestre, installée un peu avant l'arrivée du gros de la flotte. Des échoppes se sont ouvertes, des tavernes également, une milice est présente...et s'il y a encore quelques emplacement libres, pouvant permettre à de nouveaux arrivants de s'installer et de lancer un commerce, cette jeune ville est le point d'ancrage d'Orya; un lieu où dépenser ses trouvailles, un lieu où l'on trouve l'indispensable.

Et lorsque l'on tourne son regard vers l'inconnu, on aperçoit face à ce château d'une architecture inconnue, des plaines vallonnées, de la forêt, parfois, au loin une grosse colonne de fumée, signe de la présence d'un ou plusieurs volcans.