© 2015 by GN-AVENTURES RCS Angers 527 537 633

Pacte des Empires du Levant

- PEL -

En 1251, les Empereurs Eturiens, Shinseiko et Trigans signent le Traité de Délos qui vise «à se fournir assistance contre l’adversité» en créant une alliance défensive visant à protéger leurs peuples des agressions extérieures.

 

Dans leur vision d’un avenir commun, ce traité est étendu à l’île de Kandorya et des troupes sont envoyées soutenir leurs peuples sur l’île. Bien que difficile à signer en Kandorya, ce traité d’alliance s’applique depuis cette date et semble avoir encore plus de sens sur cette île hostile.

Souhaitant donner un nom à cette union, les représentants des trois empires en Kandorya choisissent de l’appeler le Pacte des Empires du Levant et ses citoyens sont appelés les Impériaux. Ils décident de créer une devise qui sera «Jamais ne se couche».

 

Depuis, Eturia défend les peuples face à tous leurs oppresseurs.

 

Elle considère que le meilleur moyen de maintenir sa cohésion est la discipline afin de promouvoir l'ordre, la paix et la civilisation. L’armée est un des piliers de la République.

 

Tous les citoyens sont égaux en Eturia, il n’y a pas de statuts inférieurs pour des questions de genre ou de race.

 

Le peuple Eturien a la passion de son pays et l’orgueil d’y appartenir : la trahison de l'état étant vécue comme un affront suprême qui mérite les pires sévices.

 

Les citoyens de la République d’Eturia en arborent fièrement ses couleurs : le rouge et le noir. Leurs armures sont rutilantes, mêlant le cuir et le métal.

 

Depuis son arrivée à Kandorya en 1250, la République d’Éturia n’a eu de cesse de grossir que ce soit par des alliances au sein du Pacte des Empires du Levant ou des conquêtes. Elle continue d’apporter sa lumière civilisatrice au monde.

 

 

Que jouer dans la République d’Eturia?

 

Style de jeu : Mélange improbable d’Empire romain militariste, orgueilleux mais décadent et Kaamelott/Astérix.

 

Militaire :  L'armée permet à chacun de recevoir une éducation minimale lors de ses quatre années de service militaire dans la Légion et encourage la méritocratie et l’avancement de ses soldats. Chaque Légionnaire reçoit une solde et peut exercer au sein de l’armée le métier de son choix.

 

Civils : Que ce soit prêtre, érudit, artisan ou médecin, tous les Éturiens sont de féroces marchands et tous sont encouragés à développer leur sens des affaires. Tous les corps de métier ou disciplines de magies sont représentés et l’excellence est le but de chacun.

 

Religieux : Avec plus de 2000 Dieux, le panthéon Éturien regorge de dieux puissants tels que Mialtus (dieu de l’orgueil, de la guerre et chef des dieux) et de dieux pittoresques comme Détritus (dieu de la destruction et du renouveau) ou Pattex (déesse de la cohésion). Les prêtres sont très respectés et souvent aussi armés que les militaires.

 

Noblesse : Exemples pour le peuple, ils ont en charge la gestion des territoires de la République et peuvent être civils ou militaires.

 

Auxiliaires : Non-Éturiens au service du peuple Eturien et travaillant au sein de l’armée, leur équipement est laissé à leur discrétion, au fond ce sont encore des barbares.

La République d'Eturia

 

Avant d'être une puissance reconnue en Orya, la République d’Eturia était une région esclave de l'Empire Mulkesh. En 900, le Tribun Mialtus Thorence conduit les légions de la province à se révolter pour aider le peuple Eturien. En 904, il repousse les mulkeshs, fonde la République d’Eturia et atteint un statut divin.

Antinéa et Noctéon, règnent sans partage sur la vie, l'âme et le cœur des triganes. Leurs représentants sur terre sont la Lucrecia et le Dominion. Un citoyen trigane est un fervent des cultes d'Antinéa et de Noctéon, et de nul autre. S'il n'a plus foi en eux, et seulement en eux, il cesse d'être trigane.

La vie des triganes est profondément religieuse.

Antinéa, la Lune Blanche, est la déesse de la vie et des pulsions, même les plus sombres. Elle encourage ses adeptes a assumer leur nature profonde et à vivre en accord avec ce qu'ils sont, sans limite. C'est en assumant et en vivant leurs pulsions que les triganes honorent la Déesse. Le clergé d'Antinéa est en charge de la justice et doit composer avec le fait qu'un acte pulsionnel peut être une prière... Ce concept est difficilement compris par les étrangers.

Noctéon, la Lune Noire, est le Destructeur, dieu de l'orgueil, de la colère et de la mort violente. Tous les membres de l'armée font partie du clergé de Noctéon,

Les artisants, commerçants, courtisants forment le Premier Quartier tandis que les incanteurs et les décanteurs forment le Dernier Quartier.

La Nation Trigane est restée une théocratie duothéiste, un nouveau couple de dirigeants a été choisi par les dieux après la destruction d'Orya.

L'empire Trigan

Sur le continent d'Orya, l'Empire théocratique de Trigan s'étendait des Marches d'Aethor, à l'ouest, jusqu'à la mer de Fangor, à l'est, à travers le désert de Medjay. Il était bordé au nord par Lin'Elenos et au sud par le Royaume de Lormak et les Sultanats Mogrim. Nombre de ses citoyens sont originaires de ces divers pays.

La capitale en était la puissante cité de Trigan, siège des temples d'Antinéa et de Noctéon, et des loges des Premiers et Derniers Quartiers.

Trigan aujourd'hui :

Un délégation trigane est arrivée en Kandorya avec les premiers colons et possède aujourd'hui plusieurs fiefs. Membre du Vent d'Est, elle est signataire du Pacte des Empires du Levant avec la République d'Eturia et l'Empire Shinseiko. Après le départ de ce dernier, elle est restée dans l'alliance avec la seule Eturia.