© 2015 by GN-AVENTURES RCS Angers 527 537 633

Vendavel

        Les Vents qui soufflent sur Kandorya et qui inspirèrent autrefois le nom des différents  groupes d'hommes et de femmes venus d'Orya, semblent se tarirent désormais pour laisser place à de nouvelles factions, à de nouveaux projets. La Cité de Vendavel nait de nombreux courants du Vent d'Ouest et nombreuses sont les factions à rejoindre ce projet, que ce soit dans la ville elle-même ou dans ses faubourgs.

 

Vendavel, la nouvelle ville de Kandorya se développe petit à petit et de nombreux colons rejoignent les rangs de ce lieu qui se veut un nouveau départ, un projet ambitieux dont les factions portent des idéaux communs.

 

L'idée d'une certaine autonomie par rapport à la toute puissante Guilde des Marchands d'Edenorya n'est pas minime mais pour autant la Guilde veille à l'unité et Vendavel compose pour le moment. Mais plus le temps passe et plus il faut compter avec cette nouvelle Cité qui abrite en ses murs ou hors ses murs le souffle nouveau des factions du Vent d'Ouest.

La Baronnie de Nussardie

Originaires des Baronnies de Soriak, les Nussards sont des hommes d’honneur. Ils sont arrivés sur l’île de Kandorya avec une équipe de bras-cassés mais ils se sont avérés bien plus productifs que le Baron Phinéas ne l’aurait cru.

 

De manière générale, ils sont polyvalents et savent se rendre utiles en de nombreuses occasions. Chaque Nussard est indépendant mais fait preuve d’une solidarité sans faille pour ses semblables. Ils ont su se placer à des postes d’influence de par leurs initiatives, et souvent même grâce à leur audace. Rares sont ceux qui n’ont pas croisé un fanion orné d’un aigle bicéphale sur Kandorya. Parmis les plus réputés se trouvent Elkan, le régent de Vendavel, et Sir Hoazar, fourrant son nez dans bien des affaires importantes. Les Nussards s’illustrent aussi dans bien des domaines d’artisanat et de savoir: notamment Ercanbald (l’homme à la cuillère) dont la réputation n’est plus à faire chez les alchimistes, Gotfried, prêtre et Maître chirurgien, Moddyn le bibliothécaire, Ryld, expert forgeron et enfin Lahire (l’homme aux clefs), serrurier de renom.

 

Présents dès les premières heures dans la construction de la ville de Vendavel, c’est dans cette cité que le Baron a établi un nouvel ordre de chevalerie. Aussi les Nussards y tiennent leur fameuse Tablée, où chacun peut d’ailleurs s’essayer à leurs traditions : prendre une bonne Fessée Nussarde et parler au Frufou, le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Les Nussards étant des bons vivants nés, ils ne manqueront pas de vous accueillir dans cet espace d’échange et auront plaisir à prendre une bière ou deux avec vous!

Chapitre de la Flamme Blanche

Originaire de l’ancien continent, l’Ordre de chevalerie le Chapitre des Flammes Blanches a vu le jour il y a des centaines d’années. C’est en l’an de grâce 958, alors que les combats contre les hordes barbares du Mainorat atteignaient une intensité inouïe, que Jerod Le Preux, fut anobli Chevalier Vassal de la Main du Roi lui-même. Cet homme avait organisé la résistance avec une poigné de chevaliers errants et ainsi formé aux armes des hommes et des femmes du peuple. Pour ces hauts faits Jerod fut habilité à fonder son propre ordre ainsi qu’à détenir son propre fief au sein des Marches. Ses mots, tels que la légende les rapporte, furent entendus dans toute la salle du trône d’Aliéran et colportés dans le royaume entier. Il dit, et son verbe est encore gravé sur une dalle de marbre dans la commanderie de l’Ordre :

"Les ténèbres sont sur nous, certes, mais toute ombre rend aussi plus évidente la clarté de la moindre étincelle. Les vents et la pluie peuvent nous tourmenter mais nous brûlons d’un feu qui ne s’éteindra pas. Nous sommes les Flammes Blanches, Gardiens de la lumière de l'Unique et de la vertu d'Aëthéor, nous pouvons être tués, mais pas être vaincus. Car il en est ainsi, le brasier aujourd’hui allumé a réveillé un courage que nous avions oublié…Mais qui ne pouvait être détruit."

Ainsi pendant des Siècles le Chapitre survécu et ce malgré son isolement sur l’île de Kandorya et le cataclysme sur l’ancien continent qui suivit, acceptant en son sein des membres de tous rangs et de tous horizons, il offre à chacun d'eux, qu’ils soient nobles ou pauvres, hommes ou femmes, humains ou non-humains, fidèles de l'Unique ou mécréants, une chance de s'illustrer et de s'élever par ses prouesses aux armes, son intellect ou son industrie. Que leurs intentions soient de combattre le mal, de se forger un nom, de recommencer une nouvelle vie, de chercher la pénitence pour leurs fautes, ou tout simplement d'échapper à la pauvreté ; tous doivent cependant prêter serment devant la Flamme Blanche, le Codex ou l'Epée du Grand Maître, Aëltas Derelowen. Ils jurent dès lors de servir loyalement le Chapitre des Flammes Blanches et de trouver en eux, les trois vertus : d'honneur, de justice et de bienveillance. Désormais le Chapitre est installé sur l’île de Kandorya, ayant fondé la nation de Blanche-cime que les membres de l’ordre protège au péril de leur vie.

Le Clan McLeod

Le clan McLeod est l’un des clans fondateurs de la nation Caedeyrn. Outre leur ancienneté dans la civilisation Caedeyrn, on peut également les compter parmi les fondateurs de la cité libre de Vendavel. Reconnaissables à leurs kilts rouge et noir, les McLeod forment un peuple hétéroclites d'éleveurs, d'agriculteurs, de guerriers et d'artisans. Malgré la variété des professions et des grades hiérarchiques, tous sont des adorateurs d'Aënea, la Mère Nourricière, que certains appellent vulgairement " la Nature". Farouches défenseurs du cycle de la vie, il n'est rien de plus méprisable à leurs yeux que ce qui perturbe l'ordre naturel des choses. La nécromancie est ainsi lourdement condamnée par les Mcleod, et la traque des nécromanciens assez fréquente. Réunit sous la férule d'un "Cenn" ( chef en langue commune), lui-même guidé et conseillé par des sages barbus nommés " Druides", les Mcleod passent leur temps à cultiver leur terre, fêter le passage des saisons et des solstices, guerroyer pour l'honneur du clan, et picoler comme des trous dans les auberges à grand renfort d'Ours.

Il est d'ailleurs deux choses remarquables à leur sujet : l'Ours, et le jeu du Mcleod. Le premier est une boisson typique du clan dont la recette est jalousement gardée, en recevoir une lampée est signe de respect et d'amitié, le second est un jeu d'alcool dont les règles se perdent dans la nuit des temps. Y être convié est un grand honneur, certains racontent que "survivre à une partie de Mcleod peut suffire à faire de vous un membre du clan". Mais ce n'est sans doute qu'un mythe. Aventuriers, si la soif vous poussent à franchir le seuil d'une auberge, tendez l'oreille. Si vous entendez jaillir du bouhara ambiant un "MCLEOD !!!" c'est qu'une partie de ce jeu atypique est en cours.

Particularités

Le Loup est l'Esprit protecteur du camp, gardien des portes du royaume des morts.

L'honneur et le respect de la parole donnée forment les principes de base d'un bon Mcleod. Les Mcleod ignorent la peur de la mort, car mourrir fait parti du cycle. Seule la "non-mort", les fantômes et tout ce qui échappe au cycle les terrifient. Errer à jamais sous forme spectrale ou à l'état de mort-vivant est la pire des malédictions pour un Mcleod.

Localisation : Cité de Vendavel.

Le Clan de l'Aquila

 

Le clan de l'Aquila est un groupe d'artisans et de guerriers qui se sont rassemblés afin d'être plus forts face aux guerres qui secouent Kandorya et aux menaces magiques, on peut dire qu'ils se sont décidés à prendre leur destin en main ! Les fondateurs du clan résident à Blanche-Cimes. Ils sont devenus citoyens libres de Vendavel et un des leurs à une place d’Archonte au concile de la ville. Mercenaires et érudits, ils travaillent chaque jour à renforcer leur savoir et expérience.

Les Gardiens des Arcanes

L'institution des Gardiens des Arcanes, en Orya, œuvre au sein des Cercles de Mesalena et du Royaume du Sarin'Dol pour garantir à tous la sécurité, face aux mauvaises pratiques et menaces magiques. Or, vous le savez, voire l'espérez : cette île où vous avez posé le pied est pleine de richesses, d'opportunités, de mystères... et de Magie. Cette Magie est ici nouvelle et différente et doit être comprise et maîtrisée.
 

A l'heure où les colons s'installent, construisent, et discutent de l'avenir, la délégation des Gardiens des Arcanes, en Kandorya, agit également pour prévenir la population de tout risque d'origine magique. Elle a pour objectif de permettre à tous de prospérer, sans distinction de race ou d'appartenance, et pour cela de lutter de manière neutre, contre toutes les menaces non naturelles qui peuvent se présenter, des créatures nécro-animées agressives, jusqu'aux araignées géantes. Notre compétence, issue de l'expérience de notre structure, nous la mettons également au service des guildes officielles de Magie en y participant activement.

Les Krake

 

Venant des contrées nordiques d'Orya, l'envie de renouer avec leur origines a motivé tous les guerriers nordiques perdus à Kandorya à fonder leur propre clan. Avec l'aide de plusieurs personnalités, comme Shuniper Chastel, ancien chef de la guilde du Rastor, sa femme Gudrun, et Kerom "l'ours" Philipsson, grand chaman, les Kråke se sont installés dans la cité de Vendavel dès l'été 1255 et y ont demandé la citoyenneté. Ils proposent leur franche camaraderie à qui montrera patte blanche, et leur commerce à qui viendrait solliciter ses membres.

La Menthe Dragonne

 

La Menthe Dragonne est une authentique boutique d’apothicaire. A Vendavel, quelle que soit l’heure ou la météo, nous sommes ouverts. Que ce soit pour commercer, pour échanger du savoir, ou juste pour se réconforter. Notre objectif n’est pas de faire le bien ou le mal mais de répondre à l’attente de nos clients et de partager les savoirs.

Notre domaine de prédilection est bien sûr la boisson. Nous servons toutes sortes de breuvages, potions et infusions : doux, forts, calmants, tonifiant, alcoolisés ou non.

Bien que notre modeste échoppe se porte bien, nous sommes toujours à la recherche de bras : herboristes, apothicaire, bourrins et/ou religieux, nous vous ouvrons grand les bras.

 

Aéthéor guide vos pas,

C.Lurfemn.

L'Ordre Kelevra

 

L'Ordre Kelevra est un groupe de mercenaires libres, citoyens de Vendavel et participant activement à la sécurité de la cité. Fondée en 1198 par 5 mercenaires dans les Baronnies de Soriak, le groupe atteignait un effectif de plus de 2000 mercenaires au sommet de sa force. Une partie de l'Ordre fut envoyé en mission d'escorte d'un riche explorateur excentrique sur la nouvelle île de Kandorya. Suite à différents événements malheureux, l'Ordre Kelevra fut affaibli et dut se rassembler en catastrophe dans la cité libre de Vendavel. Le peu de survivants se rassemble et recommence à zéro au sein de cité

La Sainte Église de Kandorya est ouverte à tous les aspirants touchés par la foi. Grande est la liberté d’action de ses membres, qu’ils soient prêtre vagabond, membre d’un ordre de moines guerriers ou prêtre au sein d’un groupe de croyants.Grâce à notre unité et notre volonté, Negens, dont le retour n’est qu’une question de temps, sera de nouveau repoussé.

 

 

 

 

Gloire à Aetheor !

La Sainte Alliance

 

Nombreux sont les croyants en l’Unique et en Aetheor, son Elu.

En Orya comme en Kandorya, notre foi nous protège de Negens et de ses démons.

Nous enseignons l’honneur et la grandeur d’âme.
Notre religion, pierre angulaire de la civilisation, est présente auprès de chacun de nos croyants par l’action de la Sainte Église. Théologie, soins, enquêtes, prêche, inquisition… Nombreuses sont les missions que nos prêtres réalisent au service de la volonté divine.

Le Vide

On ne sait pas grand chose des créatures du Vide hormis qu'ils haissent la magie et récupèrent les morts afin qu'ils rejoignent leurs rangs.

Froids, pratiquement dépourvus de sentiments, les Innocents du Vide, nom qu'ils donnent à leur "race", ont un comportement dérangeant, étrange, voir artificiel.

Leurs objectifs tout comme leur vraie nature reste obscure. Leurs peaux et leurs vêtements sont d'un blanc immaculé surligné de noir, aucune autre couleur. Ils arborent sur le front le symbole du Vide, une triangle dans un cercle,

Nombreux sont ceux qui craigne le Vide car il représente dans les esprits un ancien envahisseur venu exterminer tous les colons de l'île.

Mais la situation a changé après sa défaite, et il s'est intégré à la population de Vendavel à laquelle il apporte sa protection.

Le savoir du Vide est immense, et ses représentants semblent enclin à la discussion avec les plus érudits.

La seule certitude à propos du Vide, c'est qu'il ne vient pas de ce monde...